L’année dernière, avec une bande d’amis, nous nous envolions pour Glasgow pour 4 jours sur les routes écossaises. Retour sur un petit roadtrip entre amis.

 

 

Notre carnet de route

N’étant partis que quelques jours, nous avons voulu optimisé au maximum notre séjour tout en ne restant pas dans une seule ville. Nous avons donc déterminé un parcours partant de Glasgow à Édimbourg en passant par Inverness. Un parcours très ambitieux, certes, mais absolument génial.

Évidemment, nous n’avons fait que traverser le pays, mais dans l’ensemble, on a pu voir énormément de choses (ce qui ne nous empêchera pas de revenir plus longtemps une prochaine fois !).

Pour nous déplacer, nous avons loué une voiture sur place. C’était vraiment chouette parce qu’on a vraiment pu improviser des sorties ou des balades. Et les routes écossaises sont bien entretenues et peu fréquentées, ce qui est assez agréable quand on n’a pas l’habitude de rouler de l’autre côté de la route ! Les routes sont assez pittoresques mais magnifiques : en particulier celle qui longe le Loch Lomond et la traversée du parc nationale des Cairngorms.

Nos hébergements

Pour dormir, nous avons loué deux Airbnb. Le premier à Glasgow et le second à Edimbourg. Pour notre nuit à Inverness, nous avions réservé des lits dans une auberge de jeunesse car il n’y avait plus de Airbnb disponibles en centre-ville et nous voulions en profiter pour sortir !

La cosiness du Airbnb de Glasgow

Aucune déception pour nos appartements qui, bien qu’assez éloignés des centres villes, étaient confortables et très bien desservis par divers transports. Nous nous sommes déplacés en bus, en taxi et à pieds sans jamais dépenser plus d’une dizaine de livres à 5 à chaque fois, ce qui est très largement raisonnable.

Nos coups de coeur 

Il y a beaucoup de choses à faire en Écosse, beaucoup trop pour avoir une infime idée de ce pays en 4 jours. Toutefois, on en a pris plein les yeux et si vous avez l’occasion de voyage en terre écossaise, même le temps d’un week-end, foncez !

  • Visiter les lochs écossais : c’est un peu l’incontournable quand on vient dans ce pays, il faut se l’avouer. D’ailleurs, en tant que bon gros touriste, on aurait tendance à aller directement au Loch Ness, of course. Et c’est ce que nous avons fait, d’où notre passage à Inverness. Mais, avec chance, sur la route, nous nous sommes arrêtés pour pique-niquer à Luss, un charmant petit village au bord du Loch Lomond. Et franchement, ça vaut vraiment le détour. J’ai, personnellement, préféré notre balade au bord de ce loch et dans le village de Luss que notre visite au Loch Ness, du côté de Foyers.
Le Loch Ness
  • Goûter la bière locale dans un pub : que ce soit à Glasgow, à Inverness ou à Edimbourg (ou même n’importe où en Écosse), il faut se plonger dans les traditions locales… et ça passe forcément par un tour dans un pub ! J’aurais même tendance à dire que plus vous allez vous éloigner des quartiers touristiques, plus votre expérience sera vraiment typique. A Glasgow, nous nous sommes notamment arrêtés au Drum & Monkey pour boire et manger (et je recommande fortement cette adresse avec un personnel tellement gentil et agréable !). A Inverness, s’il n’y avait qu’une seule adresse à retenir ce serait The Castle Tavern où vous ne trouverez rien de plus (a)typique ! L’accueil chaleureux des serveurs, les chansons à tue-têtes des clients ET du propriétaire, la nourriture locale, on a passé un début de soirée extraordinaire dans ce pub ! A Edimbourg, nous avons voulu dîner dans un petit restaurant recommandé par le guide du Routard, Under the Stairs, mais victimes de son succès, nous nous sommes faits recalés ! Nous avons fini dans un autre pub, tout aussi sympathique mais peut-être un peu moins « charmant », dont j’ai oublié le nom.
  • Visiter une distillerie de whisky : on ne peut pas venir en Écosse sans prendre le temps de visiter une distillerie de whisky, encore mieux si l’on fait la route des whiskies ! Nous avions choisi de nous arrêter en plein milieu de nulle part, dans le nord de l’Écosse, pour visiter celle de The Glenlivet. Et franchement, nous n’avons eu aucun regret ! C’était un moment particulièrement chouette. La visite, conduit par un jeune guide vraiment super, commence par revenir sur la fabrication du whisky puis sur la fondation de la distillerie et enfin sur la conservation de l’alcool. Elle s’achève avec une dégustation des différents whiskies vendus par la marque. Et vous voulez connaître le meilleur ? Le tout est entièrement gratuit (ce n’est pas le cas de toutes les distilleries donc renseignez-vous bien avant d’en visiter une).
  • Se promener dans le parc national des Cairngorms : franchement, rien que la route était à couper le souffle. C’est incroyable comme la nature sauvage écossaise est magnifique. Dès que l’on quitte un peu les grandes villes, l’arrière-pays est d’un dépaysement total. Que l’on soit amateur de randonnées, ou non, on ne peut être qu’appeler par ce que l’on voit.
  • Assister au festival des arts et traditions d’Édimbourg : nous avons eu la chance folle de visiter Edimbourg au moment de son festival. Nous avons donc pu assister à un concert en plein-air de cornemuses au pied du château : c’était magique ! Le festival a lieu au début du mois de mai, n’hésitez pas à y faire un tour !
  • Faire une balade dominicale à Holyrood Park : le parc est un rendez-vous incontournable des habitants d’Edimbourg. Nous y avons vagabondés lors de notre dernier jour sur place. C’était tellement agréable de se mêler aux locaux qui promenaient leurs chiens ou profitaient d’un moment en famille. On peut monter le long d’une petite colline dont le sommet donne une vue imprenable sur la ville et continuer jusqu’au château de la reine d’Angleterre, le Palace of Holyroodhouse, et au parlement écossais tout proche.

 Le vlog de mon voyage 

L’article prend fin ici, mais pas les nombreux souvenirs que nous avons emportés avec nous. Je n’ai qu’une hâte, c’est de retourner en Écosse, plus longtemps cette fois !  Juste pour revoir ces magnifiques paysages et ces personnes si chaleureuses.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *