La sagesse de la foule

La sagesse de la foule est l’idée qu’un grand nombre d’amateurs peut mieux répondre à une question qu’un seul expert. C’est une théorie émergente, popularisée notamment par le journaliste américain James Surowiecki.

3 ingrédients doivent être réunis pour parvenir à révéler l’intelligence de la foule :

  1. La diversité : avoir des personnes de divers milieux avec des idées originales ;
  2. L’indépendance : permettre à ces avis divers de s’exprimer sans aucune influence ;
  3. La décentralisation : laisser ces différents jugements s’additionner plutôt que de laisser une autorité supérieure choisir les idées qu’elle préfère.

Tous ces ingrédients sont favorisés par internet qui est par définition, un réseau décentralise et permet une diversité d’opinions.

https://ncase.me/crowds/sprites/bonus/surowieki.jpg
James Surowiecki et son best-seller.

Aristote avait déjà évoqué l’idée de Sagesse des foules dans son ouvrage La Politique, il écrit : « La Majorité, dont chaque membre pris à part n’est pas un homme remarquable, est cependant au-dessus des hommes supérieurs. »

De même, le théorème de Condorcet considère que la probabilité qu’une délibération – au sein d’un groupe nombreux – tende vers une conclusion optimale et rationnelle est supérieure à celle d’un groupe restreint.

Une réponse sur “La sagesse de la foule”

Les commentaires sont fermés.